A british touch !

Ca y est ! La fête du cinéma, c’est finie. J’espère que vous avez profité de ces trois jours à prix réduit pour augmenter votre culture de cinéphile. Pour ma part, hier soir, j’ai été visionner le film dont voici le ticket :

ticket bons baisers de bruges

Non, ce n’est pas un film pornographique !

Bons baisers de Bruges : Au fond à droite, juste après Bergues.

bons baisers de bruges

Au titre, on peut se demander : « Mais c’est quoi ce film ? ». Je vous rassure, on se pose aussi cette question dans la salle de cinéma, durant la projection. Le film commence, et on voit tout de suite qu’on a pas a faire à une grosse production à l’américaine.
En effet, ce petit film britannique nous emmène à Bruges, le Bergues belge, où deux tueurs à gages passent quelques temps, en attendant que les affaires se tassent. Mais les choses se gâtent quand  « le boss » demande à l’un des tueurs de faire la peau de son collègue.
« Mais c’est quoi ce film ? » Un film plus que décalé ! Dialogues, mimiques nous amènent à rire malgré les situations plutôt dramatiques. Des scènes assez dures qui arrivent à nous faire sourire. Difficile à expliquer, mais le résultat est vraiment surprenant !
Amateurs de grosses productions américaines pleines d’effets spéciaux et d’action, passez votre chemin.

Un commentaire »

  1. lolita said

    Tro fort j’adore le « non se n’est pas un porno »… ouais c sa on te crois…!!
    Dsl j’avais perdu l’adresse de ton wordpress…mdr…

RSS feed for comments on this post · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :